Devenir partenaire

j'y cours
NOS BONS PLANS DU MOMENT
je réserve
DERNIÈRES MINUTES À SAISIR
accs carte interactive
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Blog
  3. Manger en pleine conscience fait mincir !

Nutrithérapie - Manger en pleine conscience fait mincir !

par le-bienetre.fr, le 17/04/2014
Manger en pleine conscience fait mincir !

Vous avez essayé tous les régimes, alors pourquoi cette nouvelle méthode : " manger en pleine conscience" serait-elle différente et plus efficace que les autres ?

 

Et bien celle-ci est différente car elle prend le problème à sa source : à savoir notre rapport à l'alimentation. Manger en pleine conscience, c'est prendre le temps d'observer nos habitudes mentales et  émotionnelles face à la nourriture pour retrouver une relation plus sereine avec celle-ci.

Etions nous en guerre avec la nourriture ? Oui, on peut le formuler ainsi. En effet, quand on parle de régime, la plupart d'entre nous parle de combat, de restriction, de lutte et au final  de faible victoire pour quelques kilos perdus en rapport avec tant de privations et de défaite quand la reprise de poids arrive et double.

 

Manger en pleine conscience, c'est être tout simplement conscient de ce qui se passe en nous dans le moment présent, quand nous mangeons.

 

Comment cela peut-il nous aider à maigrir ?

 

Et bien, en étant conscient, c'est à dire à l'écoute de nos sensations nous pouvons reconnaître comment la sensation  de faim et de satiété se traduisent dans notre corps. Nous pouvons donc discerner la sensation de "vraie" faim parfois confondue à celle de la soif ou encore à celle d' un autre  besoin : besoin d'amour, besoin de combler un manque, une frustration...

Nous pouvons accueillir, sans jugement, nos schémas mentaux :  par exemple, nous pouvons observer les jugements que nous nous portons à nous même. Plus précisément, nous pouvons observer que parfois, face à la nourriture, nous réagissons avec culpabilité, avec autoritarité mais rarement avec bienveillance.

 

Pratiquement :

 

 Il est important de retrouver le plaisir de manger. Et pour retrouver ce plaisir, il faut prendre le temps de satisfaire nos sens.

Tout d'abord, il est vivement conseillé de manger dans un endroit où l'on ne sera pas dérangé par le téléphone, la télé ou autre média, source de pollution ambiante. Puis, il nous faudra manger avec nos 5 sens. Et oui : manger en pleine conscience passe par manger en utilisant ses 5 sens.

 

Manger avec les yeux :

 

Prendre le temps de préparer ce que nous allons manger pour que ce soit agréable à l'oeil. Manger c'est aussi soigner la présentation, assortir les couleurs. 

 

Manger avec le nez :

 

Sentir, humer que ce soit lors de la préparation, pendant le repas, ou simplement en mangeant un fruit, prendre le temps de s'imprégner de l'odeur. Cultivons le plaisir olfactif.

 

Manger avec le toucher :

 

Dans notre culture occidentale, nous ne mangeons pas ou peu avec les doigts, mais nous pouvons utiliser notre langue pour considérer les différentes textures et températures.

En mangeant, soyons attentifs à l'onctuosité, au craquant  ou croustillant et  à la température d'un met, dont la saveur  diffère si celui-ci est chaud, tiède ou froid.

 

Manger  avec le goût :

 

Prendre du temps pour goûter l'aliment, pour déterminer la saveur. On apprend cela aux jeûnes enfants lors de la semaine du goût.  Puis après on oublie. A chaque repas on devrait prendre le temps de déguster et non d'avaler tout rond sans même savoir ce que l'o,n mange.

Varions également nos recettes pour varier les plaisirs !  Soyons inventifs!

 

Manger avec l'ouïe : 

 

Quel plaisir d'entendre la baguette de pain craquer quand on rompt celle-ci ou le son de la pomme que l'on croque, ou le bruit du thé que l'on verse d'une théière dans un verre.

 

Pendant le repas, il faut avoir conscience de l'aliment que l'on porte à sa bouche,  le mastiquer lentement, avant de le laisser descendre dans l' oesophage. 

Qui n'a pas entendu cette sempiternelle phrase prononcée par une mère, une grand-mère ou une arrièrere grand-mère : " mâche ! n'avale pas tout rond ! " Hé oui: question de bon sens. En mâchant davantage, on digère mieux et de plus la sensation de satiété se fait plus vite. Et voilà, c'est ça de gagner!

Bref, suivre mentalement le trajet de chaque bouchée, de la bouche  jusque dans l'estomac.

Il est  également nécessaire de faire une pause au milieu du repas, pour évaluer notre sensation de faim. Peut- être ne sera-t'il pas nécessaire de terminer notre assiette!

 

Et pourquoi cela nous aiderait-il à perdre du poids que de manger en étant conscients et en faisant intervenir nos 5 sens ?

 

Toujours ce rapport à la nourriture :

Nous avons des habitudes alimentaires qui sont à revoir. La plupart d' entre nous reconnait manger :

- par habitude : "c'est l'heure du repas" on va manger. A t'on vraiment faim? On ne sait même pas le dire! On a oublié la sensation de faim avec ses symptômes tels que gargouillements et tiraillements dans l'estomac

- en pilotage automatique : on mange souvent sans se rendre compte de ce que l'on mange, préoccupés par d'autres problèmes ou d'autres distractions : sms , journal tv, repas pris avec des collègues où l'on ne parle que du boulot… bref c'est tout juste si on se rappelle qu'on a mangé! Le cerveau et l'estomac eux sont connectés, si l'on mange sans savoir que l'on mange, l'information ira dans ce sens!

- par ennui : oui, oui ; manger est une distraction. Cela ressemble assez à  nos fameux grignotages. On s'occupe et ensuite on accuse les kilos en plus!

- par stress : très fréquent également , dans le genre : je me sens nerveux , je mange, je grignote, parfois même je "bouffe" pour apaiser, pour soigner un mal être, une rupture, un mal vécu! Aïe et après je culpabilise de m'être laissé aller ! Trop tard, le mal est fait.

 

En prendre conscience c'est déjà une étape. Ne pas se culpabiliser en est une autre. Décider de manger en pleine conscience paraît opportun. 

Etre à l'écoute de nos sensations dans le moment présent  est une forme de méditation.

La méditation a une incidence sur le niveau de stress. Donc moins stressés, on saurait mieux gérer l'ennui et l'on éviterait la prise d'aliments pulsionnelle, c'est à dire se jeter sur le pot de pâte à tartiner ou sur la plaque de chocolat, sans savoir pourquoi!

 

Manger en pleine conscience, c'est appliquer ces quelques règles simples, mais ça n'en demeure pas moins une discipline. C'est à dire qu'il va falloir appliquer pour voir les résultats ! L'intérêt c'est que l'on gagne en sérénité sans avoir à se priver outre mesure. Ca vaut le coup de tester !

 

 

 

 

Sélection de soins « Nutrithérapie »
près de chez vous
 
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Moyen de paiement sécurisé
Livraison offerte
Livraison gratuite
immédiate par email ou sous 24h par courrier